29
le meilleur des sorties pour enfants

Bons plans

Premier festival photos en plein air // Ville de Douarnenez

Ajouter à mes sorties

Infos en bref

Public : En famille
Adresse : Expos photos dans plusieurs lieux emblématiques de Douarnenez 16, rue Berthelot 29100 Douarnenez
Tarifs : gratuit

Festival Foto, premier festival photos organisé par la Ville de Douarnenez du 19 juin au 26 septembre 2021

Pour la première édition du Festival FOTO, la Ville de Douarnenez se démarque d'emblée par une sélection de 13 photographes de renom et 145 clichés pris aux quatre coins du monde et des océans. Des expositions de photos de haut vol, en plein air, accessibles à tous, présentées dans les lieux emblématiques de la ville. Gratuit et accessible à tous.

Une formidable occasion de partir à la découverte de cette cité maritime de caractère et d'admirer des oeuvres photographique pour s'émerveiller, réfléchir et s'émouvoir en famille.

Plusieurs regards croisés sur l’environnement, la société, l’homme, mêlant art et photojournalisme

Dans une cité où l’image tient une place particulière, la Ville s’est entourée de grands noms de la photographie et de partenaires de choix (Pluie d’Images, Le Club de la Presse de Bretagne). L’entreprise Chancerelle, à travers la marque Connétable, apporte un soutien financier à l’événement.
Riche et éclectique, ce festival entend créer des émotions en intégrant dans un environnement enchanteur des photographies porteuses de récits, de rencontres et de messages propres à chaque photographe invité.

Où peut-on admirer ces expos ?

➤ Franck Seguin I Guillaume Néry, l’homme qui marche sous l’eau.
   
10 grands formats parc de la Villa Cornic et un grand format au centre-ville

En 2015, l'apnéiste Guillaume Néry, double champion du monde d’apnée en profondeur et le photgraphe Franck Seguin, rédacteur en chef du département photo de l’Équipe Magazine, partent explorer le monde sous-marin dans toutes les mers du globe. Les images extraordinaires de Guillaume Nery évoluant parmi les cachalots de l’île Maurice, dans les dédales d’une cité engloutie au large du Japon, sont une ode à la beauté et à la fragilité du monde sous-marin.

Yves-Marie Quéméner I Courir un monde sans limite.
    20 photos aux Plomarc’h

“Cette exposition sur le monde de l’Ultra Running vous emporte à la rencontre de lieux et de courses à pied mythiques. On y croise des hommes et des femmes qui ne se fixent aucune limite dans l’univers si spécial des courses « hors cadre » et hors stade. L’Ultra running, c’est de la souffrance, de la délivrance, de l’émotion, des paysages à couper le souffle, des routes et des pistes sans limite d’horizon. Yves-Marie Quéméner est photojournaliste, Douarneniste d'origine.

Daesung Lee I Futuristic Archaeology.
     16 photos au dessus de la plage de Pors Melenn

En Mongolie, alors qu’un tiers de la population est toujours nomade, le réchauffement climatique entraîne une désertification progressive du pays. Les mises en scène de Daesung Lee dans l’exposition Futuristic Archaeology visent à recréer le diorama d’un musée ethnographique dans lequel ses personnages semblent vouloir entrer pour leur survie. Comme si la vie de ce peuple ne se situait plus qu’entre une réalité qui tend à disparaître et l’espace virtuel d’un musée.

➤  Daesung Lee I Sur le rivage d’une île qui disparaît. Exposition réalisée par le Festival Pluie d’Images
      16 photos - Salle des Fêtes

On retrouve Daesung Lee à la salle des fêtes, pour une autre série de son travail sur les conséquences du réchauffement climatique. L’affiche du premier Festival FOTO de Douarnenez est tirée de ce reportage saisissant.
Après la Mongolie, c’est en Inde, dans le golfe du Bengale, que Daesung Lee a photographié les derniers habitants de l’île de Ghoramara. Ils sont paysans ou pêcheurs pour la plupart et leur subsistance dépend d’un territoire lentement submergé par la montée des eaux, un phénomène qui a débuté dans les années 60.

➤  Stéphane Lavoué en résidence
Port-Musée de Douarnenez
Pilier culturel de la ville de Douarnenez, le Port-musée a choisi de mettre en avant la photographie sociale maritime dans sa programmation et le développement récent de ses collections. Cette année, le musée accueille l'exposition War Hent de Stéphane Lavoué.
En 2019, la Ville de Douarnenez a proposé à Stéphane Lavoué une résidence d’artiste. De cette escale est née la série GAN(T), exposée une première fois au Centre des arts André Malraux à l’automne 2020. Elle rejoint à présent le Port-musée et s’intègre à l’exposition HENT, consacrée au travail de Stéphane Lavoué en Pays bigouden.

➤ EN INTERIEUR, FOCUS SUR LE MÉTIER DE PHOTOJOURNALISTE

    REPORT’Images #4 : 10 photographes, 80 photos
    Salle des Fêtes / Place Gabriel Péri / Rue Anatole France
De Brest au désert de Gobi, du Pérou au Burkina Faso jusqu'en Polynésie, ces reportages racontent des vies humaines piégées dans les flux migratoires ou par des pollutions.
Ils révèlent des victoires de couloirs d’hôpitaux ou de débats de société. Ils relatent des rencontres artistiques ou ethniques majeures.
Chacun des dix reportages, composé de 8 clichés, est enrichi d’un podcast et d’une interview vidéo (à voir grâce à un QR code). Ces bonus éditoriaux permettent au visiteur de s’immerger en écoutant le photographe lui raconter les enjeux de son sujet et les recoins de son aventure.

 

Infos détaillées

Tarifs : gratuit
Adresse : Expos photos dans plusieurs lieux emblématiques de Douarnenez 16, rue Berthelot 29100 Douarnenez
Téléphone : 02 98 74 46 00
Ajouter à mes sorties

Retour haut de page

;