29
le meilleur des sorties pour enfants

Les kidi-reporters ont plongé dans le plancton et les abysses à Océanopolis

Les Kidi-reporters ont été invités cet été par Océanopolis à s'immerger dans l'Océan profond en 3D à la rencontre de créatures planctoniques et abyssales fantastiques. Rendre visible l'invisible, tel est le crédo du centre national de culture scientifique de Brest qui parvient avec magie à nous faire voir l'Océan autrement.

OUVRIR NOS YEUX SUR DES ÉCOSYSTÈMES MYSTÉRIEUX

Diatomées, copépodes, salpes, calamar cacatoès, poisson-ogre ou encore pieuvre dumbo... Les océans renferment quantité de trésors méconnus. Si la plupart de ces espèces demeurent invisibles au commun des mortels, nombres d'entre elles brillent pourtant de mille feux et déploient d’épatants stratagèmes pour survivre.

Rédaction et photos © Laëtitia Scuiller - Kidiklik 29 - 18/07/21

Un captivant tour des océans pour les enfants !

Mais comment font ces créatures improbables pour vivre dans ces plaines désertiques immergées dans le noir et le froid à 6000 mètres de profondeur ? Par quel miracle trouve t-on autant de beauté et d'étrangeté dans les grandes profondeurs ?
C'est ce qu’ont découvert nos kidi-reporters qui n’ont pas résisté  ensuite à faire un tour au mini-Lab du pavillon Bretagne, avant d’aller saluer les facétieuses loutres de mer et bien sûr les manchots rigolos du pavillon polaire, sans oublier les raies et requins du pavillon tropical.

PLANKTOLOGY 3D : LA NOUVEAUTÉ DE L'ÉTÉ !

PLANKTOLOGY 3D : LA NOUVEAUTÉ DE L'ÉTÉ !

Salle comble dans l'auditorium du pavillon Bretagne. Après avoir pris place dans leur confortable fauteuil, les kidi-reporters chaussent leurs lunettes 3D et attendent le début de la séance Planktology 3D, la nouvelle animation phare de l'été conçue par Océanopolis.

La médiatrice scientifique monte sur scène et, telle une magicienne, fait défiler des organismes planctoniques végétaux et animaux hors de l'écran géant. Sous nos yeux ébahis défilent virus et bactéries, méduses, algues et larves de poissons aux formes bizzaroïdes voire fantasmagoriques...

Grâce à la technologie 3D, on peut observer tous les détails de ces organismes normalement invisibles à l'oeil nu. C'est une grande première signée Océanopolis. De formes et de tailles très différentes, ils ont en commun d'être transparents, de dériver dans le courant et d'être à la base de la chaîne alimentaire. Les enfants s'esclaffent en apprenant qu'ils avalent ces drôles de bébêtes lors de chaque bain de mer ! ;)

La médiatrice scientifique contrôle par la voix et le mouvement de ses mains un ordinateur équipé d’outils détecteurs de mouvements et de reconnaissance vocale. Cette animation a l'avantage de rapprocher le public de ces étonnantes espèces et son côté futuriste impressionne les enfants.

Ils sont aussi très surpris de découvrir les super pouvoirs du plancton, cet organisme minuscule qui joue un rôle  si important pour réguler les océans et le climat.

Le plancton représente plus de 95% de la biomasse marine ! Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas la forêt mais le plancton végétal qui est le premier producteur d’oxygène sur Terre : il produit plus de 50 % de dioxyde de l'air que nous respirons !

Aux devinettes,  " à quelle espèces appartient cette larve ? ", les kidi-reporters sont très réactifs et les réponses fusent, " crabe" , " dormeur " ... " Trop fass ! "
L'enchantement de ces découvertes est pourtant atténué par une mauvaise nouvelle : le plancton ingère du plastique, dégradant ainsi sa santé, celle des océans et la nôtre puisqu'il est à la base de la chaîne alimentaire... Conscients des méfaits du plastique, les enfants ne s'attendaient pas à en trouver dans de si minuscules organismes.

ABYSS 3D , seconde animation XperienSEA

ABYSS 3D , seconde animation XperienSEA

Emballés par l'animation Planktology 3D, les kidi-reporters sont impatients de découvrir cette fois les créatures des abysses... 

Plongés dans le noir, on se retrouve directement à - 6000 mètres de profondeur dans la neige marine, formée par d'innombrables squelettes de plancton.
Affublé d'une mâchoire disproportionnée et de crocs affûtés, un poisson-ogre surgit devant nous plus menaçant que jamais ! " Pas de panique, malgré son air terrifiant, ce poisson ne mesure pas plus de 16 cm ! " nous rassure l'animatrice. " Le jour, ces poissons restent dans les profondeurs sombres et, le soir, ils remontent vers les couches supérieures de la colonne d'eau pour se nourrir à la lumière des étoiles avant de retourner en eau profonde à l'aube. "

Puis, c'est au tour de la baudroie abyssale de défiler. Elle semble sortir tout droit d'un film d'horreur ! Planté sur sa tête, son appendice contenant des millions de bactéries luminescentes, s'agite comme une canne à pêche afin d'attirer directement les proies dans sa gueule. Les enfants sont impressionnés.

Des poissons de cirque et des créatures de Star Wars !

Des poissons de cirque et des créatures de Star Wars !

Apparaît cette fois à l'écran le visolaire qui semble nous observer de ses gros yeux globuleux. " Il est trop mignon ! " s'exclame les filles. " La rétine des yeux de cette espèce dispose de bâtonnets qui l'aide à percevoir de la couleur dans les abysses " précise l'animatrice. Puis, apparaît hors de l'écran le poulpe bijou à ventouses lumineuses qui utilise la bioluminescence au bout de ses tentacules comme un leurre pour attirer ses proies. Cette pieuvre gélatineuse appartient à un groupe surnommé les "poulpes Dumbo" en raison de leurs nageoires semblables à deux oreilles d'éléphant. " Wow ! " " On se croirait dans un cirque !  " s'enthousiasment les kidi-reporters.

Enfin, la star des abysses, j'ai nommé le calamar cacatoès, surgit devans nous. " Un drôle d’oiseau celui-là " s'exclament les kidi-reporters qui admirent ses couleurs si exotiques : rose, rouge, orange, jaune et bleu pacifique. Avec ses tentacules en forme de houppette au-dessus de la tête, il est d'autant plus spectaculaire.

KIDIKLIK RECOMMANDE VIVEMENT LA DÉCOUVERTE DES XPERIENSEA

♡ Les kidi-reporters ont adoré les XperienSea

>> Une découverte spectaculaire et inédite à partager en famille ! Les kidi-reporters âgés entre 8 et 12 ans ne s'attendaient pas à observer autant de vie et de couleurs dans les grands fonds. Les formes, couleurs et matières surprenantes des espèces abyssales dépassent leur imaginaire !

>> Les enfants ont A-DO-RÉ la technologie 3D !! Ils ont été impressionnés par ces créatures qui semblent surgir de l'écran et se rapprocher d'eux et ont pu observer ces drôles de créatures invisibles à l'oeil nu sous toutes leurs coutures.
(Chaque animation 3D est accessible à partir de 6 ans et dure 20 minutes afin de limiter toute exposition prolongée.)

>> Le ton de la médiatrice est paisible voir apaisant comme l'océan, ses commentaires sont simples et limpides, à la portée des enfants dès 6 ans qui peuvent mieux comprendre l'origine de l'incroyable biodiversité dans les profondeurs.

>> Sensibilisation en profondeur : les enfants prennent conscience que nos actes à la surface ont des répercussions à 6000 mètres de profondeurs où l'on retrouve de nombreuse traces de plastique.

Pour conclure, si vous voulez faire découvrir à vos enfants l'habitat le plus grand et le plus fascinant de notre planète bleue, ne manquez surtout pas la découverte des XperienSea cet été à Océanopolis !!

CONSEILS DE KIDIKLIK : 

LE MINILAB AU COEUR DU PAVILLON BRETAGNE

LE MINILAB AU COEUR DU PAVILLON BRETAGNE

Après les fabuleuses découvertes des Xperiensea en 3D, un tour au mini-Lab du pavillon Bretagne s'impose pour observer des espèces de nos côtes pour de vrai.

Dans le bassin tactile, les enfants retrouvent les espèces bretonnes de crustacés, oursins et autres anémones. " On les a déjà observées dans des flaques d'eau dans les rochers..."

Face à ses spectateurs blasés, le médiateur place une goutte d'eau de mer sur la fine plaque de verre du microscope et sous une loupe binoculaire : " voilà ce que l'on trouve dans une seule goutte d'eau de mer !  " " C'est le plancton qu'on a vu ce matin sur l'écran en 3D ! " s'exclament les  scientifiques en herbe. " Et cette fois on le voit en vrai ! ", " t'imagines qu'on avale tout ça quand on se baigne "... Les fous rires et les blagues s'enchaînent...

Le médiateur en profite pour les interroger  sur cette étrange capsule rectangulaire légèrement transparente. Les enfants sont épatés d'apprendre qu'un embryon de roussette vit à l'intérieur et qu'on en trouve sur nos côtes. " Les roussettes sont ovipares : les femelles déposent ces capsules fixées par des vrilles aux algues. L’embryon y demeure jusqu’à six mois avant éclosion. Les nouveau-nés mesurent  environ 8 cm à la naissance. "

Les enfants ont appris tellement de choses depuis le début de la visite à Océanopolis... Un moment de distraction est bienvenu.

Le sentier des loutres du Pacifique est un passage obligé pour rigoler avec ces créatures facétieuses. Océanopolis est le seul aquarium en France à héberger ces loutres de mer.

... et bien sûr les manchots rigolos du pavillon polaire, sans oublier les raies et requins du pavillon tropical et les innombrables espèces multicolores des récifs coralliens, et la serre tropicale pour y admirer les espèces amazoniennes... Promis, les enfants, on reviendra !!

Consultez ici le programme complet D'CÉANOPOLIS des vacances d'été

INFOS PRATIQUES

Retour haut de page

kidiklik newsletter