29
le meilleur des sorties pour enfants

"Confinés, mais pas déprimés !" #1 - Rencontre avec Julien Valeriano de Climb Up Brest

 

Dans la série "acteurs locaux engagés dans les sports et loisirs dans le Finistère, on choisit "le grimpeur" !

Julien Valeriano, directeur de la superbe salle Climb Up au sein des Ateliers des Capucins à Brest est le premier à se lancer !

♢ Pourquoi as-tu choisi ton métier  et pourquoi l’aimes-tu tant ?

J’ai fait un master en environnement et j’avais déjà envie de travailler dans le loisir sportif. Avec Anna, ma compagne, on partage notre passion pour l’escalade, un sport que l’on pratique ensemble depuis 8 ans. Je suis alsacien et c’est en venant sur Brest avec Anna, qu’on a eu l’idée d’ouvrir une salle d’escalade.

C’est génial parce qu'on travaille ensemble et on contribue à démocratiser cette activité si enrichissante ! Ça nous tenait vraiment à cœur de transmettre ses valeurs éducatives, de développement physique et mental, d’entraide

En plus, on a beaucoup de chance d’être implantés au sein des Ateliers des Capucins qui est un endroit vraiment génial et qui a un énorme potentiel.

♢Un ou deux moments forts vécus avec des enfants ou ados ?

♢Un ou deux moments forts vécus avec des enfants ou ados ?

Je pense toute de suite à une situation qui s’est d’ailleurs renouvelée. Des parents d’enfants en situation de handicap, qui étaient invités à fêter l’anniversaire de leur petit copain à la salle, nous ont appelés pour nous faire part de leurs inquiétudes.  On leur a répondu que nous nous adaptions et que leurs enfants pouvaient s’amuser comme les autres. Pour Anna qui est kiné et pour moi, c’était merveilleux de pouvoir les accueillir ! L’escalade est un sport inclusif, et on est hyper heureux de s'impliquer pour que tous les enfants puissent pratiquer lors des anniversaires et durant les cours et les stages.(+ d'infos sur les anniversaires chez Climb Up)

Enfant, quel était le métier de tes rêves ?

J’en ai eu beaucoup mais je rêvais surtout de pratiquer un métier en lien avec l’environnement et de devenir ornithologue ou océanologue. J’étais d’ailleurs fan du commandant Cousteau !

Comment occupais-tu ton temps libre ?

Avec mon petit frère qui a 3 ans de moins, on partageait tout : on jouait dehors ou aux légos, je lui racontais des histoires le soir… On était si complices que ma mère m’en a voulu d’occuper une telle place auprès de lui et de lui « voler » certains moments…

Si tu pouvais être un super héros, qui serais-tu ? Pourquoi ?

La logique serait de dire Spiderman mais je penche plus pour Aquaman dont je préfère le côté « protecteur du milieu naturel » et puis l’acteur dans le film est grimpeur…

Une anecdote rigolote te concernant durant ton enfance ?

Vous n’allez pas me croire mais quand j’étais petit, j’avais le vertige ! Si on me mettait à 10 m d’une falaise je hurlais à la mort… Et puis, à 17 ans j’ai travaillé dans un parc aventure d’accrobranche et il fallait que j’aille sauver les gens alors j’ai été obligé d’y aller ! Depuis cette expérience, je n’ai plus le vertige.

Sinon durant ma jeunesse, je me suis cassé 3 fois la même dent à la piscine, au tennis et en tombant sur le carrelage … et elle est toujours là ;)

Quelle est ta madeleine de Proust qui te ramène en enfance ?  

Les fameux Bretzel et la tarte flambée au Munster que je prépare moi-même me ramène directement en Alsace.

Quelle est ta recette magique pour faire fondre ton p'tit loup ? 

Je suis à moitié italien alors je choisis sans hésiter la pizza ! Rien de meilleur avec une bonne pâte au levain fait maison… Mon fils la dévore !

♢ Ton film favori à partager en famille ?

♢ Ton film favori à partager en famille ?

 

 

Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki qui est un film très positif.

C’est une belle histoire de rencontre et de bienveillance pour les enfants.

♢ Quelle rencontre ou personnalité t’a particulièrement inspirée ?

Je vais la jouer romantique … Celle avec Anna ; si on est là aujourd’hui c’est grâce à elle.

Tes conseils d’activités pour maintenir les kids en forme durant le confinement ?

On aime bien faire des parcours de motricité à l’intérieur et on profite de l’heure autorisée pour sortir prendre l’air et faire du vélo. Sinon, j’ai construit un petit mur d’escalade dans le garage, comme ça notre fils peut faire comme les grands !

♢ As-tu prévu des évènements ou autre rendez-vous pour l’après-confinement ?

♢ As-tu prévu des évènements ou autre rendez-vous pour l’après-confinement ?

Le renouvellement du fronton de l’accueil est en cours et devrait être inauguré dès la sortie du confinement ! On avait prévu plusieurs animations qui seront mises en place dans la mesure du possible :

- participer à la semaine de la santé avec des conférences, ateliers...

- organiser une journée sur le handicap avec des ateliers pour apprendre à grimper avec un bras, les yeux bandés…

- lancer une grande compétition d’escalade pour les enfants dès l’âge de 4 ans avec plusieurs ateliers et des jeux pour en faire un grand moment convivial !

 

♢ Une bonne raison d’emmener les enfants à Climb Up Brest ?

♢ Une bonne raison d’emmener les enfants à Climb Up Brest ?

C’est un sport génial pour les enfants en terme de développement psychomoteur. On le voit d’ailleurs avec notre fils qui à 4 ans intègre déjà parfaitement certains mouvements de "grand".

L’escalade permet de dépasser ses à-prioris et ses peurs et d’avoir confiance en soi et en l’autre. Et, puis, c’est aussi l’occasion de passer une super journée aux ateliers des Capucins qui est un endroit génial pour les enfants !

Retrouvez toutes les infos pour les enfants et familles sur Climb Up ici !

Merci Julien ! Ne ratez pas les autres épisodes de la série "Confinés mais pas déprimés ! "

Et découvrez nos articles pour occuper les enfants pendant le confinement ou pour trouver une idée de cadeau 100% Finistère

Interview réalisée en novembre 2020 par Laëtitia Scuiller Kidiklik 29

Retour haut de page

newsletter automne 2020